Ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la construction citoyenne
User warning: The following module is missing from the file system: jquery_update. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1143 of /var/www/jeunessesite/includes/bootstrap.inc).

Le Projet Promotion des Jeunes (PPJ) a organisé, du lundi 19 au dimanche 26 décembre 2016, la Semaine nationale de mobilisation des jeunes contre le SIDA, en collaboration avec le Conseil national de lutte contre le SIDA (CNLS). La cérémonie de lancement de cette 14e édition a eu lieu à Bantaco, un site d’orpaillage dans la région de Kédougou, sous la présidence du gouverneur de région William Manel, représentant le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Mame Mbaye Niang, en présence du directeur du Projet Promotion des Jeunes Abdoulaye Ka,  des élus locaux, notables et jeunes de la ville de Kédougou et des communes environnantes.

Le thème de cette année, « prévention du VIH dans les zones frontalières et aurifères : les jeunes s’engagent », explique le choix de la région de Kédougou où le taux de prévalence est très élevé en raison de sa position frontalière et de l’exploitation de l’or. Ce qui entraine un brassage important de personnes venues d’origines diverses qui s’adonnent à des pratiques socioculturelles propices à la propagation du VIH/SIDA.

La Semaine Jeunes Sida a pour objectif de promouvoir auprès des jeunes l’adoption de comportements responsables en vue de tendre vers l’élimination des nouvelles infections au VIH d’ici à 2020.

Activité d’envergure nationale, la Semaine a eu pour cible la population générale mais particulièrement les adolescent(e)s et les jeunes. Elle a été un moment de forte mobilisation des jeunes contre l’infection à VIH sur toute l’étendue du territoire avec des mobilisations sociales suivies de dépistage, de séances de sensibilisation, etc.

Les objectifs de départ ont été entre autres de :

-Sensibiliser les autorités du secteur Jeunesse sur la nécessité de pérenniser les acquis de la  prévention du VIH chez les adolescents et jeunes à travers notamment des structures en charge de la coordination de la riposte au sein du Secteur ;

-Encourager les mouvements et associations de jeunes à intégrer dans leurs plans d’actions le volet VIH et les accompagner à trouver des sources de financements innovants pour la riposte;

-Promouvoir le conseil dépistage volontaire du couple et le dépistage prénuptial ;

-Dépister par des stratégies avancées et fixes au moins 6 450 jeunes durant la Semaine.

-Sensibiliser au moins 15.000 adolescent(e)s et jeunes sur les comportements et pratiques à risques de contamination du VIH/SIDA.

Avec le concours de nos différents partenaires, autorités administratives, des services techniques régionaux et des mouvements et association de jeunes, le PPJ a atteint l’essentiel de ses objectifs de départ :

  • Les mouvements et associations de jeunes ont été encouragés à mettre le volet VIH/SIDA dans leurs plans d’action à travers les CRJ et les CDJ qui se sont fortement impliqués ;
  • La promotion du conseil dépistage volontaire a été largement partagé en termes de conduite à tenir;
  • Les résultats provisoires ont donné un nombre de dépistés de 5.192 au lieu des 6.450 fixés au départ.

Parmi les 5.192 dépistés, 17 cas se sont révélés positifs avec un taux de performance de 80% donc atteint par les structures déconcentrées du Ministère de la jeunesse.

  • La sensibilisation des adolescents et des jeunes sur les comportement et pratiques à risque de contamination du VIH/SIDA a touché plus de 25.000 personnes. Ce qui dépasse largement l’objectif de départ d'atteindre 15.000 personnes.